Section Events… Rav Yosef Ovadia, Jewish Life… : 24JEWISH ALERTS large selection in each section

 

Opération “Merci Rav Ovadia” : 10.000 livres offerts, chacun doit participer
Pour mieux lire ce message, cliquez-ici

Opération “Merci Rav Ovadia”

En reconnaissance pour son action en faveur du peuple d’Israel tout au long de sa vie, l’association Torah-Box s’engage à perpetuer sa volonté : diffuser la Torah.

Nous souhaitons éditer et distribuer gratuitement 10.000 livres de l’unique biographie en françaissur le Rav Ovadia Yossef paru il y a déjà quelques mois. « Un livre qui donne l’amour de la Torah et de ses Sages, l’envie d’étudier et qui augmente la crainte du Ciel ».

Ils seront distribués avec l’aide d’Hachem, lors de dizaines de rassemblements en France et en Israel, le 6 Novembre 2013 à l’occasion de ses Chlochim, les 30 jours de deuil !

PARTICIPEZ A CE PROJET FONDAMENTAL :

Choisissez le nombre de livres que vous souhaitez offrir lors de cette distribution gratuite !

Offrez : 10 livres (50€) – 26 livres (130€) – 52 livres (260€) – 104 livres (520€) – 252 livres (1260€)

> En savoir plus : www.torah-box.com/MerciRavOvadia <

1. Carte Bancaire en ligne (Paypal) : Cliquez-ici

2. Chèque (France) :
A l’ordre de “Tov Li” – envoyé à l’adresse : TOV LI – B.P 42041 – 69603 Villeurbanne (France)

3. Virement Bancaire :
Titulaire : TOV LI – N° de compte : 1627447M038 – Code Banque : 20041 – Guichet : 01007 – Clé : 53 Domiciliation : La Banque Postale Lyon
IBAN : FR07 2004 1010 0716 2744 7M03 853 – Code Bic/Swift : PSSTFRPPLYO


[Lors de votre don, n’oubliez pas de préciser : Operation Rav Ovadia]

– Chaque participant recevra un ou plusieurs exemplaires du livre
– Les noms des donateurs apparaitront sur un prochain ouvrage

Feuillet dédié pour la guérison de Sophie bat Rachel (par Annie Perez)

– La mitsva de Bikour Holim, visite des malades
– Kovno… comme Sdom
– Fais Sa volonté et Il fera la tienne
– Perle : “Chaque homme doit rentrer dans la téva… ” (Baal Chem Tov)
– Récit : Un minibus dans le Minnesota
– Halakha : Erreurs et doutes dans les Brakhot

Vous avez la possibilité de dédier un prochain feuillet pour toute occasion en cliquant ici.

Cours de Torah

1 nouveau cours de Torah est disponible depuis cette semaine sur Torah-Box.com :

Vayéra : la rencontre entre Avraham et les anges (de Rav Mordehai BITTON)

 

Torah-Box prend les devants à l’occasion du décès de la lumière de notre génération, le Rav Ovadia Yossef, que son mérite soit source de bénédictions, Amen !

En reconnaissance pour son action tout au long de sa vie, en faveur du peuple d’Israel, l’association Torah-Box s’engage à perpetuer sa volonté : diffuser la Torah.

Nous souhaitons éditer et distribuer gratuitement 10.000 livres de l’unique biographie en français sur le Rav Ovadia Yossef (« Un livre qui donne l’amour de la Torah et de ses Sages, l’envie d’étudier et qui augmente la crainte du Ciel »).

Ils seront distribués avec l’aide d’Hachem, lors de dizaines de rassemblements en France et en Israel, le 6 Novembre 2013 à l’occasion de ses Chlochim, les 30 jours de deuil !

C’est l’occasion pour chacun, de se coller au mérite du Tsadik en participant à ce projet fondamental.

– Chaque participant recevra un ou plusieurs exemplaires du livre, selon sa participation
– Les noms des donateurs apparaitront sur un prochain ouvrage ainsi que surwww.torah-box.com/MerciRavOvadia

>> Pour en savoir plus et participer, cliquez-ici << 

lire la suite

Hesped (oraison funèbre) de notre maître et guide Rav Ovadia Yossef, par leRav Yossi Assaraf. Comment est-il finalement, devenu, le Rav Ovadia Yossef que l’on connaît ?

– Qui nous donne le droit de parler, de définir un Sage pareil ?
– L’enfance du Rav Ovadia, comment tout a commencé depuis Bagdad…
– Le Moché Rabbénou de la génération, un décisionnaire pour son peuple
– Il nous a appris que le peuple Juif n’a pas de continuité sans Torah
– Accès Vidéo : Rav Yossi Assaraf parle du Gaon Rav Ovadia Yossef –
Par le Rav Yossi Assaraf, élève du Collel Ye’havé Daat sous la direction du Rav David Yossef, fils du décisionnaire de notre génération le Gaon Rav Ovadia Yossef (zatsal).

lire la suite

La femme est plus proche d’Hachem
Pensée Juive ! – 16 Octobre 2013

La répartition claire, dans la Torah, entre les hommes et les femmes et les rôles attribués à chacun, nous amène à penser plus d’une fois : quel est le rôle le plus important ?

D’une part, nous voyons que l’homme prononce la bénédiction chaque matin “qui ne m’a pas fait femme” et ainsi remercie D.ieu d’avoir l’obligation d’accomplir de nombreuses Mitsvot et d’étudier la Torah. Ceci montre, à première vue, que d’en-haut, cette tâche est considérée de la première importance.

D’autre part, les femmes récitent “qui m’a faite selon sa volonté” et déclarent, de cette manière, qu’elles constituent la volonté d’Hachem par le fait même d’exister. Et même la louange qui leur est adressée d’être “une femme vertueuse couronne de son mari”(Michlé 12, 4) les place comme la parure de leur mari, autrement dit, comme plus grande et plus importante que lui.
Qui donc est plus important que l’autre ?

Le Maharal, dans son explication sur la Torah, répond qu’une femme est, par sa nature même, plus proche d’Hachem. C’est pourquoi, elle n’a pas besoin de peiner dans l’étude de la Torah et dans l’accomplissement des Mitsvot pour briser ses instincts et son mauvais penchant.

lire la suite

Hesped (oraison funèbre) de notre maître et guide Rav Ovadia Yossef, par leRav Rahamim Ankri, qui raconte également quelques anecdotes personnelles émouvantes. Une vidéo à écouter absolument.

– Rav Ovadia ? Une force de bénédiction
– La journaliste qui s’est moquée du Rav ne s’en est pas remise…
– Le coeur sur la main, le Rav prenait tout à coeur
– Il nous a appris que le peuple Juif n’a pas de continuité sans Torah
– Accès Vidéo : Eloge funèbre du Gaon Rav Ovadia, par Rav Ankri –
Par le Rav Rahamim Ankri, élève du Collel Ye’havé Daat sous la direction du Rav David Yossef, fils du décisionnaire de notre génération le Gaon Rav Ovadia Yossef (zatsal).

lire la suite

La paracha commence par le récit du ‘hessed incroyable qu’Avraham Avinou fit avec les trois anges. Tout de suite après, on nous relate la visite des anges à Sodome et la façon dont cette ville fut détruite ensuite.

Le rav Yaacov Kamenetsky zatsal fait une remarque intéressante quant à la juxtaposition de ces deux incidents ; tous deux mettent l’accent sur la hakhnassat or’him (l’accueil réservé aux invités) [1].

L’histoire d’Avraham est l’exemple type de l’attitude à avoir lorsqu’on reçoit des invités et la façon optimale de subvenir aux besoins de ces derniers. Nous voyons comment Avraham ignore son propre état de santé, n’épargnant aucun effort pour mettre ses invités le plus à l’aise possible.

Immédiatement après, la Thora nous mène vers la ville de Sodome et nous montre l’antipathie de ses habitants pour cette même mitsva, la hakhnassat or’him. Nous voyons que la vie de Loth est menacée parce qu’il nourrit et loge des visiteurs étrangers. Pourquoi la Thora insiste-t-elle sur le contraste marqué entre Avraham et les habitants de Sodome ?

lire la suite

Aujourd’hui, lundi 14 octobre 2013 à 20h30 (horaire de France), le kabbalisteRav David Daniel haCohen fera l’honneur de donner un cours de Torah en direct de Jerusalem, à l’occasion de la Hiloula de Ra’hel Iménou (notre matriarche Rachel), l’un des évènements les plus marquants de l’année en Erets Israel.

Une vraie opportunité pour comprendre et être sensibilité à la grandeur de ce jour, et aux possibilités qui s’offrent à nous d’ouvrir les portes du Ciel en ce jour saint du 11 ‘Hechvan.

Le Rav bénira également ceux qui le souhaiteront à la fin du cours. Informez vos amis !

>> Si vous êtes connecté sur iPhone ou iPad, cliquez-ici

>> Nous prions pour vous près du Tombeau, cliquez-ici pour envoyer vos demandes

 

lire la suite

[Audio] Zvi Ammar s’exprime sur le Rav Ovadia Yossef…
Monde de la Torah – 14 Octobre 2013

Samedi soir dernier à Jerusalem dans le quartier de Bayt Vegan, s’est tenue une soirée de Hespedim (oraisons funèbres) au sein du Beth-Hamidrach du Rav Arouas, en l’honneur de notre maître Rav Ovadia Yossef.

Le président du consistoire israélite de Marseille, M. Zvi Ammar, était présent et a fait l’honneur de s’exprimer, lui qui a connu le Gadol Hador de près pendant des dizaines d’années.

Vous apprendrez donc ici, d’autres facettes du Rav… :
– Accès Vidéo : Zvi Ammar parle du Rav Ovadia Yossef, de mémoire bénie –

lire la suite

Il est écrit dans la Paracha Vayéra (18, 3) : וַיֹּאמַר אֲדֹנָי אִם נָא מָצָאתִי חֵן בְּעֵינֶיךָ אַל נָא תַעֲברֹ מֵעַל עַבְדֶּךָ (Et il dit : ‘Seigneur, si j’ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe pas ainsi devant ton serviteur !’ )

C’est de ce verset que le Talmud déduit qu’offrir l’hospitalité est plus important que recevoir la présence divine, Avraham Avinou ayant en effet interrompu son dialogue avec le Saint béni soit-Il en vue d’accueillir des invités dans sa tente (Chabbat 127).

On raconte qu’un invité se présenta à la porte de Rabbi ’Haïm de Brisk zatsal et, pensant qu’il s’agissait d’un érudit, ce dernier s’empressa de le recevoir avec tous les honneurs dus à un homme de son rang. Il lui servit les mets et les boissons les plus raffinés et alla même jusqu’à lui faire son lit.

lire la suite

Hesped (oraison funèbre) de notre maître et guide Rav Ovadia Yossef, par son élève Rav Réouven Elbaz dont nous remercions l’effort pour avoir parlé en français, tant bien que mal. C’est un mérite pour l’association Torah-Box que de diffuser ses paroles.

– Le Rav Ovadia n’était pas un homme, mais un ange
– Le parti politique “Shass” a été créé uniquement pour développer la Torah en Erets Israel
– C’est lui-même qui a récolté en France les fonds pour notre Yéchiva Or ha’Haim
– Un homme courageux qui défendait l’honneur de la Torah avec vigueur !
– Le vin que le Rav a béni avant de partir…
– Accès Vidéo : Hesped du Rav Ovadia, par son élève Rav Réouven Elbaz –
Par le Gaon, le Rav Réouven Elbaz, Roch-yéchiva et directeur des institutions “Or ha’Haim”, élève du Rav Ovadia Yossef, qu’il côtoyait quotidiennement.

lire la suite

PhoTorah de la semaine : 9 ‘Hechvan 5774
PhoTorah – 13 Octobre 2013

” A sa sortie de l’hôpital en Janvier 2013 “

Une femme a raconté l’anecdote suivante à propos du Rav Ovadia Yossef, qu’elle avait reçu chez elle en Egypte, alors qu’il était le Grand-Rabbin du Caire à l’époque.

Un soir, pendant qu’il étudiait, elle lui apporta un plat de viande agrémenté de pommes de terre dans une assiette. Plusieurs heures après, la femme revint pour finalement se rendre compte que le plat était intact. Le Rav n’avait rien mangé ! Elle se permit de lui faire la remarque et lui demander la raison. Mais il la remercia en lui disant qu’il avait parfaitement bien mangé le dîner du soir. Elle lui expliqua son étonnement et revint à la charge : “Rav, regardez cette assiette, c’est bien celle que je vous ai apporté, elle est intacte non ?”.

Un peu plus tard, elle comprit que le rav avait mangé l’assiette d’à côté, celle qui contenait 4 savons solides… sans se rendre compte de quoi que ce soit d’anormal.

C’est ce désir puissant de connaitre Hachem qui lui a mérité d’avoir une telle force de concentration, au point d’annuler totalement ses besoins physiques élémentaires…

 

lire la suite

Les dernières paroles du Rav Ovadia Yossef
Monde de la Torah – 11 Octobre 2013

Au cours des deux mois précédant son décès – depuis qu’il était tombé chez lui -, le décisionnaire de la génération, Rav Ovadia Yossef souffrait de douleurs atroces qui l’empêchaient de continuer à agir et à mener son mode de vie normal, qui était principalement d’être affairé assidûment à l’étude de notre sainte Torah.

A Motsaé Chabbath de ‘Hol Hamo’èd Souccot, le Rav a été hospitalisé pour la dernière fois à l’hôpital « Hadassa Ein Kerem » du fait que son état se dégradait, et afin de soulager ces horribles douleurs qui le tourmentaient. Le Rav fut donc endormi et branché à un appareil respiratoire.

lire la suite

Claude se demandait “sincèrement” pourquoi le Judaïsme attachait-t-il tant d’importance à des détails insignifiants ? Quelle quantité de Matsa il faut manger, quelle cuillère utiliser pour le lait, laquelle pour la viande, comment dois-je attacher mes lacets ou encore ne pas trier mes pistaches le Chabbath…

Il lui semblait qu’à force d’insister sur tant de détails on passait à côté de l’essentiel. C’est alors qu’il décida de poser la question à un Rabbin par email. Pour la lire la suite, cliquez sur l’image !

lire la suite

Halakha : la spécificité du Psak de Rav Ovadia Yossef
Monde de la Torah – 10 Octobre 2013
Baser son foyer sur le “don mutuel”
Couple – 10 Octobre 2013